h1

Construire un/des monde/s

14 janvier 2009

La joaillerie contemporaine laisse la place nécessaire à des artistes exceptionnels pour s’exprimer, explorer et créer. Andrea Wagner, canado-allemande installée au Pays-Bas, invente, à l’aide de prouesses techniques et d’imagination, de petits mondes en argent et porcelaine d’os de Chine. Qu’elle s’inspire du jardin intérieur, de pierres, de l’espace – certaines pièces ont de petits airs de spoutniks – ou encore de fleurs, chacune de ses créations est une oeuvre en soi, un petit trésor… Comme quoi ça n’est pas les matériaux qui donnent leur richesse aux bijoux.

image-4

Un amalgame d’explorations en porcelaine d’os de Chine, réalisées lors d’un stage à l’European Ceramic Work Centre, puzzle organique et unique.

 

image-11

Une des fleurs de la série du même nom – Flower Series – de 2005

 

image-21

Les bagues aux formes évoquant les tailles traditionnelles des pierres précieuses ou fines, questionnant ce qui, depuis toujours, constitue les bases de la joaillerie. La monture en argent, constituée d’un anneau et d’un chaton séparé, leur donne une mobilité et une interactivité peu souvent exploitée…

 

image-3

Sous le thème du jardin intérieur, Andrea Wagner nous fait plonger dans un monde différent aux formes évoquant les visions futuristes des années cinquante. De quoi faire rêver au futur prometteur que cela laissait alors présager…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :